Milliardaire d’un jour

Frank Capra

États-Unis — 1961 — 96 min — 35 mm — couleur

Titre original Pocketful of miracles Scénario : Hal Kanter, Harry Tugend (d’après l’histoire Madame La Gimp de Damon Runyon) Image : Robert Bronner Musique : Walter Scharf Montage : Frank P. Keller Production : Frank Capra pour United Artists Source : Ciné Classic Interpretation : Glenn Ford (Dave the Dude), Bette Davis (Apple Annie), Thomas Mitchell (le juge Blake), Arthur O’Connell (le comte Romero), Hope Lange (Queenie Martin), Edward Everett. Horton (le maître d’hôtel), Peter Falk (Joe Boy), Mickey Shaughnessy, David Brian, Sheldon Leonard, Peter Mann, Ann-Margret, Barton Mac Lane, John Litel, Jerome Cowan, Jay Novello

Apple Annie, une clocharde, vend des pommes à Times Square. Elle a pour fille (illégitime), Louise, élevée dans un couvent en Espagne et qui croit que sa mère est une dame de la haute société new-yorkaise, illusion entretenue car Annie se fait adresser son courrier sous un pseudonyme dans un hôtel luxueux. Louise, dix-sept ans, décide de se rendre à New York pour présenter son fiancé, le fils d’un noble d’Espagne. Devant le profond chagrin d’Annie, Dave the Dude, un joueur, qui lui achéte toujours par superstition une pomme, met en place un stratagème pour faire d’Annie une dame du monde.