Maladie mortelle

François Weyergans

France — 35 mm, couleurs, 1h 30, 1976. Inédit

Scénario F. Weyergans. Images Ricardo Aronovitch. Musique Manos Hadjidakis, Roy Orbison, Liszt, Moussorgski. Montage François Weyergans, Emmanuelle Castro, Sophie Tatischeff. Production I.N.A. – Elite Film Interprétation

Laurent Terzieff, Anny Duperey, Carla Marlier, Agneta Nilson

A Paris, de nos jours un homme malade et nerveux, un «déclassé», s’efforce de séduire autrui par le moyen de sa maladie. Il rencontre trois femmes, mélange sa vie et ses fantasmes. Est-il malheureux parce qu’il le veut ou non ? II habite dans un atelier de peintre qu’un de ses amis lui a prêté. Il voudrait gagner sa vie en écrivant des poèmes mais c’est impossible. Un jour n’ayant rien de mieux à faire, plus déçu par lui-même que par les femmes, il se suicide. On lit dans le Coran «Peu importe à Dieu que vous ne l’invoquiez pas».