La Ligne d’ombre

Andrzej Wajda

Pologne — 35 mm, couleurs, 1 h 50, 1976. V.O.S.T.F.

Titre original Smuga cienia Scénario A. Wajda et Boleslaw Sulik, d’après le roman de J. Conrad (Korzeniowski). Images Witold Sobocinski. Musique Wojciech Kilar. Décor Teresa Barska, Allan Starski. Production Barbara Pec-Slesicka. CoProduction Pologne (Groupe X), Grande-Bretagne (Thames Television). Interprétation

Marek Kondrat (Joseph Conrad), Graham Lines (Burns), Tom Wilkinson (Ransome), Brahard Arhard (captain EIis) , Martin Wyldeck (captain Giles), Piotr Cieslak (1er officier), Richard Bartlett, John Bennett, Zygmunt Hübner, Eugeniusz Priwieziencew, Jerzy Zelnik

La ligne d’ombre est l’un des romans les plus autobiographiques de Joseph Conrad. Il raconte comment, en 1886, Conrad, jeune officier de la Marine Marchande, est nommé capitaine alors qu’il a le désir de rentrer chez lui et d’abandonner la marine. Il prend le commandement de son bateau et est en butte à la réserve de l’équipage et à l’hostilité de son second Burns. Les tribulations de ce nouveau capitaine (maladies de matelots, absence de médicaments, calme plat d’où immobilité dans une chaleur insupportable, violente tempête) forment la matière de ce film, sorte d’apprentissage au terme duquel Conrad décide de reprendre la mer.