Enfants du n°67 (Les) ou Heil Hitler ! Voilà du crottin

Usch Barthelmess-Weller, Werner Meyer

Allemagne — 35 mm — Couleurs — 103 min — 1980

Titre original Die Kinder aus n° 67 oder Heil Hitler ! Ich hätt gern'n paar Pferdeäpfel Scénario Usch Barthelmess-Welter, Werner Meyer. Prises de vues Jürgen Jürges, Hans-Günther Bücking. Musique Andi Brauer Décors Maciej Putowski Montage Helga Borsche Production Road Movies Filmproduktion GmbH, Berlin Distrib Basis Film, Berlin Interprétation

Bernd Riedel, René Schaaf, Tilo Prückner, Elfriede Irrall, Martina Krauel, Peter Franke, May Buschke, Thomas Ahrens, Johanna Karl-Lory, Barbara Morawiecz

Paul et Erwin, deux amis, appartiennent à la bande des enfants de l’arrière-cour qui habitent la maison N° 67. La famille de Paul est dans le besoin, car le père est en chômage. C’est pourquoi, Paul n’est pas enthousiasmé par la nouvelle idée d’Erwin qu’il a communiquée à toute la bande : Les enfants veulent organiser une grande fête masquée dans l’arrière-cour. Mais, pendant les préparatifs de la fête, la situation devient de plus en plus critique pour la famille de Paul. Il n’est plus possible de payer le loyer. La fête devient une oeuvre de bienfaisance, et enfin, dans l’agitation du bal masqué, Erwin peut proclamer que les fonds ont été réunis pour payer le loyer des Richter. Un an plus tard, en 1933, la bande de l’arrière-cour du N° 67 n’existe plus.