Double-Patte et Patachon, les z’héros du cinéma

Lau Lauritzen

35 mm — N et B — 80 mn — 1921-1928 (sonorisé et monté en 1979)

Titre original Fy og bi filmens helte Scénario Alice O’Fredericks (1921-1928) et John Hilbard (1979) Images Valdemar Christensen, Carlo Bentzen et Hugo J. Fischer Musique Ole Hôyer (1979) Montage John Hilbard Production A.S. Palladium Source K Films, 5 rue Clapde Tillier 75012 Paris Festival de Chamrousse (1986) ; Festival de Laon (1986) Sortie Paris 23 avril 1986 Interprétation

Carl Schenstriim (Double-Patte), Harald Madsen (Patachon)

Deux vagabonds, un grand maigre et un petit gros. Comme tous les pauvres des années 20, ils n’ont que trois préoccupations : manger, se loger et trouver du travail. Ils errent dans la campagne, prêts à chaparder quelque nourriture, exercent divers petits métiers (rémouleurs, photographes de plage), campent devant l’entrée du bureau de chômage, s’engagent comme domestique, comme figurants de cinéma enfin. Un producteur, mécontent de voir ses deux vedettes flirter avec ses propres filles, les renvoie définitivement. Il engage au hasard Double-Patte et Patachon pour les remplacer dans un western, au grand dam du réalisateur qui ne parvient pas à en faire de vrais acteurs : maladresses souvent catastrophiques, naïvetés, sabotages inconscients se succèdent sur le plateau. Le jour de la première, le film est salué par des rires que l’on prend pour de la moquerie. Le réalisateur s’enivre, Double-Patte et Patachon se cachent. Mais, à la sortie, le public enthousiaste félicite le producteur : il a fait un chef-d’oeuvre du cinéma comique. Tous se précipitent pour retrouver les deux héros et leur proposer un contrat.