Les Destinées sentimentales

Olivier Assayas

Suisse/France — fiction — 2000 — 3h — couleur

Scénario Jacques Fieschi, Olivier Assayas, d’après le roman de Jacques Chardonne IMAGE Éric Gautier MONTAGE Luc Barnier SON Jean-Claude Laureux Production Arena Films Source Arena Films Interprétation

Charles Berling, Emmanuelle Béart, Isabelle Huppert, Dominique Reymond, André Marcon, Olivier Perrier, Julie Depardieu, Louis-Do de Lencquesaing

Jean et Pauline se rencontrent pour la première fois en Charente. Elle a vingt ans. Lui est pasteur, père de famille et vient de se résigner à l’échec de son union avec Nathalie. Dans les soubresauts tragiques d’un monde en mutation où s’ouvre la blessure inguérissable de la guerre de 1914, l’amour de Jean et de Pauline est plus fort que le temps qui passe, qui est passé.

« Olivier Assayas, à la suite de Chardonne, comme de Stendhal d’ailleurs, brosse une fresque aussi attentive à l’intime et au particulier qu’à ce qui l’entoure et au général. Pour la première fois à la tête d’un film de cette envergure, Olivier Assayas conduit son paquebot de main de maître, touchant d’un doigt gourmand l’art du Cognac comme celui de la porcelaine, traquant l’exactitude de la reconstitution sans tomber dans le décoratif, donnant à ses héros tout le respect qu’ils méritent sans pour autant être complaisant. De la belle ouvrage qu’on ne peut qu’applaudir. »

Jean Roy, L’Humanité, 17  mai 2000