Le Cuirassé Potemkine

Sergueï M. Eisenstein

URSS — fiction — 1925 — 1h14 — noir et blanc — muet — intertitres russes sous-titrés en français

Titre original Bronenosets Potiomkin Scénario Sergueï M. Eisenstein, Nina Agadjanova Image Edouard Tissé Production Goskino Source Europe’s Finest Cologne – copie restaurée par la Deutsche Kinemathek Interprétation

Alexandre Antonov, Vladimir Barski, Grigori Alexandrov, Mikhaïl Gomorov, Ivan Bobrov, les marins et habitants d’Odessa

En juin 1905, dans le port d’Odessa, les marins du cuirassé Potemkine, qui reviennent de la guerre du Japon, se mutinent. Ils sont poussés à bout par les brimades de leurs officiers. La population de la ville, enthousiaste et solidaire, se mobilise pour leur porter des vivres. Mais la répression tsariste est en marche…

« Pour le vingtième anniversaire de la révolution de 1905, la commission d’État soviétique chargée des commémorations eut l’idée de faire réaliser un film. Ses membres s’adressèrent au jeune metteur en scène S. M. Eisenstein qui ne disposait que de quatre mois pour écrire, tourner et monter le film. Il réduisit donc son scénario de départ en centrant l’action sur un épisode : la mutinerie des matelots d’un navire de guerre en mer Noire, le 27 juin 1905. Les meilleurs critiques occidentaux des années 1920-1930 ont décelé dans son film, artistiquement, un coup de génie. Quant à la réception du Cuirassé Potemkine en dehors de l’URSS, elle a permis de prendre la mesure de l’antisoviétisme des gouvernants d’alors. Ou bien il fut interdit de diffusion, ou bien il ne fut autorisé que dans des versions amputées. » Lionel Richard, Le Monde diplomatique, décembre 2005