La Charrette fantôme

Victor Sjöström

Suède — fiction — 1921 — 1h33 — noir et blanc — intertitres français

Titre original Körkarlen Scénario Victor Sjöström, d’après le roman de Selma Lagerlöf Image Julius Jaenzon Production Svensk Filmindustri Source Svenska Filminstitutet Interprétation

Victor Sjöström, Hilda Borgsström, Tore Svennberg, Astrid Holm, Concordia Selander, Lisa Lundholm, Tor Weijden, Einar Axelsson

Une croyance populaire veut que le dernier mort de l’année, s’il s’agit d’un pêcheur, conduira jusqu’au Nouvel An suivant la charrette fantôme des futurs défunts. David Holm, un ivrogne sans le sou, meurt juste avant minuit et se réveille dans la charrette. Il voit sa vie défiler et se souvient notamment d’édith, une religieuse qui l’avait pris sous son aile.

« La Charrette fantôme est considéré comme un des sommets de l’œuvre de Sjöström. Familier des tournages en extérieurs et des somptueux décors naturels, Sjöström se retrouve cette fois en studio pour un peu plus de deux mois. Sjöström souhaite avoir la maîtrise des décors, des prises de vues, des trucages, des éclairages et, avec son opérateur, tente d’audacieuses expérimentations d’images et de multiples surimpressions. Ainsi redonne-t-il vie aux morts. Un dialogue avec l’au-delà s’instaure. Dans ce conte moral à la structure complexe, traversé de puissantes incursions fantastiques, l’interprétation des acteurs est retenue. Ingmar Bergman y trouvera une de ses inspirations majeures. »

Pauline de Raymond, Cinémathèque française, février 2016