Ainsi va l’amour

John Cassavetes

35 mm — couleurs — 115 mn — 1971

Titre original Minnie and Moskowitz Scénario John Cassavetes Images Alric Edens, Arthur J. Ornitz et Michael Mar-gulies Musique Bo Harwood (direction) Montage Robert Heffernan Production Al Ruban Interprétation

Gena Rowlands (Minnie Moore), Seymour Cassel (Seymour Moskowitz), Val Avery (Zelmo Swift), John Cassavetes (Jim), Tim Carey (Morgan Morgan), Katherine Cassavetes (Sheba Moskowitz), Elsie Ames (Florence), Elisabeth Deering, Lady Rowland, Holly Near

Seymour Moskowitz est gardien de parking à New York. Il a trente ans, les cheveux longs et porte une magnifique moustache « à la gauloise ». Sa vie à New York ressemble à celle de beaucoup d’autres : terne et sans fantaisie, dénuée de tout enthou-siasme. Alors un beau jour, lassé de sa condition de citadin, il vole de l’argent à sa mère et part pour Los Angeles. Une nouvelle ville, un nouvel emploi de gardien de parking. Minnie Moore travaille au muséum. Elle vient d’avoir une liaison malheureuse avec Jim, un homme marié. Elle n’a qu’une vieille amie, Florence, qui travaille avec elle. Un fait anodin rapproche leurs deux solitudes. Il s’ensuivra bien des souffrances et des luttes avant qu’au terme de tendres batailles, Minnie et Seymour ne se rejoignent enfin…