Hommage à João César Monteiro

(Portugal)

Dans sa notice biographique (vraie ou fausse, peu importe), Monteiro déclare trois choses. Que son père souhaitait qu'il embrasse la carrière ecclésiastique. Ensuite, que dès l'adolescence il se sentit des faiblesses pour la chair. Enfin, qu'il devint cinéaste.Dans Souvenirs de la maison jaune, on le voit porter atteinte...

Lire la suite du texte "Oxymore... mais bien vivace !", écrit par Fabrice Revault d'Allonnes