Volker Schlöndorff

 
 

Volker Schlöndorff

Volker Schlöndorff (ou Schloendorff), né le 31 mars 1939 à Wiesbaden (Allemagne), est un cinéaste allemand. Il est l'un des représentants majeurs du Nouveau cinéma allemand des années 1960-7

Il s'inscrit à l'IDHEC à Paris, mais quitte l'école pour faire un stage sur Zazie dans le métro et commence sa carrière en France comme assistant d'Alain Resnais (L'Année dernière à Marienbad), de Jean-Pierre Melville (Le Doulos, Léon Morin, prêtre), de Louis Malle (Le Feu follet) avant de passer à la réalisation cinématographique en 1966 en adaptant le roman de Robert Musil : Les Désarrois de l'élève Törless.

Il s'impose en Allemagne grâce à son adaptation en 1975 du roman d'Heinrich Böll : L'Honneur perdu de Katharina Blum, puis obtient la reconnaissance internationale avec Le Tambour, adaptation du roman de Günter Grass pour lequel il est récompensé par la Palme d'or à Cannes en 1979 (ex æquo avec Francis Ford Coppola pour Apocalypse Now) ainsi que l'Oscar du meilleur film étranger en 198

Dans les années 1990, il accepte la direction des Studios Babelsberg, dans la banlieue est de Berlin, l'ex-siège du Hollywood allemand lorsque l'UFA y était installée dans la première moitié du XXe siècle et propriété de la Compagnie générale d'immobilier et de services. Il enseigne également le cinéma et la littérature à l'école européenne de Saas-Fee, notamment lors de séminaires estivaux. En 2009 Schlöndorff a mis en scène la dernière pièce de Leo Tolstoï Et la lumière luit dans les ténèbres (Espace scénique: Mark Lammert) au château de Neuhardenberg avec Angela Winkler.

>"L'écrit et l'écran" par Jean-Paul Rappeneau, à l'occasion de l'hommage à Jean-Claude Carrière en 2011

Newsletter

Restez informés pendant le festival et durant toute l'année

Dernières vidéos

Facebook