Luciano Tovoli

Directeur de la photographie, cinéaste, Italie

Chef-opérateur et cinéaste Né à Massa Marittima, province de Grosseto, le 30 octobre 1936. Il suit des cours de langue et de littérature étrangère à l’Université de Pise avant d’étudier la prise de vue au Centro Sperimentale de Rome, dont il sort diplômé en 1958. Depuis, il a dirigé la photo d’une cinquantaine de films de long métrage et de près de quatre cents spots publi-citaires. 1960-1967 : Parallèlement à ses activités de chef-opérateur, il assure la direction de nombreux reportages et documentaires. 1961 : Après avoir travaillé avec Vittorio de Seta sur plusieurs courts métrages, il signe la photo de son premier film de long métrage, Bandits à Orgosolo. 1972 : Grâce à Maurice Pialat il fait ses débuts en France comme directeur de la photo avec, Nous ne vieillirons pas ensemble. 1983 : Il passe à la réalisation en portant à l’écran une adaptation du roman célèbre de l’Albanais Ismaïl Kadaré, Le Général de l’armée morte. 1985 : Il prépare sa seconde mise en scène, Diver-timento 1889. Il a enfin réalisé en collaboration avec Jacques Per-rin, deux courts métrages : Le Voyage et Came-roun regard.

Filmographie essentielle (sauf courts métrages)

1961 : Bandits à Orgosolo (Banditi a Orgosolo, Vittorio de Seta) 1965 : Un homme à moitié (Un Uomo a meta, de Seta) 1969 : La Tache rose (La Macchia rosa, Enzo Muzii), L’Invitée (L’Invitata, de Seta) 1970 : La Parole à venir (La Parole a venire [mm, TV], Peter del Monte), Les Tulipes de Haarlem (I Tulipani di Haarlem, Franco Brusati) 1972 : Journal d’un instituteur (Diario di un maes-tro [TV], de Seta), Nous ne vieillirons pas ensem-ble (Maurice Pialat) 1973 : Chung Kuo – Cina (TV, Michelangelo Anto-nioni), Rapt à l’italienne (Mordi e fuggi, Dino Risi), La Vie en jeu (La Vita in gioco, Gianfranco Mingozzi), Pain et chocolat (Pane e cioccolata, Brusati) 1975 : La Faille (Der dritte Grad, Peter Fleisch-mann), Léonor (Juan Bunuel), La Femme du dimanche (La Donna della domenica, Luigi Comencini), Profession : reporter (Professione : reporter, Antonioni), L’Age de la paix (L’Ela della pace, Fabio Carpi) 1976 : La Dernière Femme (L’Ultima donna, Marco Ferreri), Le Désert des Tartares (Il Deserto dei Tartari, Valerio Zurlini) 1977 : Suspiria (id., Dario Argento) 1978 : Rêve de singe (Ciao Maschio, Ferreri), Inté-rieur d’un couvent (Interno di un convent°, Wale-rian Borowczyk), Où es-tu allé en vacances ? (Dove vai in vacanza ? Sketch de Mauro Bolognini) 1979 : L’Adoption (Marc Grunebaum) 1980 : Le Mystère d’Oberwald (II Mistero di Ober-wald, Antonioni) 1982 : Les 40e rugissants (Christian de Chalonge), Ténèbres (Tenebrae, Argento), Derrière la porte (Oltre la porta, Liliana Cavani) 1983 : Le Général de l’armée morte (L’Armata ritorna, Tovoli), Bianca (Nanni Moretti) 1985 : Police (Maurice Pialat)