Jean Gabin

Acteur, France

Né à Paris en 1904, Jean Gabin Alexis Moncorgé, dit Jean Gabin, commence sa carrière comme chanteur de revue et d’opérette, avant de s’imposer à l’écran, devenant une vedette du cinéma français, tournant avec les réalisateurs importants de l’entre-deux-guerres. Jean Gabin occupe une place à part dans le cœur des Français: une popularité et une longévité inégalées, une filmographie exceptionnelle et une capacité sans équivalent à incarner à la fois la France et les Français. Avant-guerre, Jean Gabin est l’acteur le plus populaire du pays, devant Fernandel, Raimu et Louis Jouvet. Dans les années 1960, il est encore le comédien préféré des Français, cette fois devant Alain Delon, Jean-Paul Belmondo et Louis de Funès. Gabin fait partie du patrimoine culturel du pays. Quatre-vingt-quinze longs métrages dont tant de grands films populaires et de classiques du cinéma français.

Filmographie sélective (Acteur)

La Belle Équipe Jean Duvivier (1936) — Pépé le Moko Jean Duvivier (1936) — La Grande Illusion Jean Renoir (1937) — Gueule d’amour Jean Grémillon (1937) — Quai des brumes Marcel Carné (1938) — La Bête humaine Jean Renoir (1939) — Le jour se lève Marcel Carné (1939) — Remorques Jean Grémillon (1940) — Au-delà des grilles René Clément (1949) — La Vérité sur Bébé Donge Henri Decoin (1952) — Touchez pas au grisbi Jacques Becker — (1953) — French Cancan Jean Renoir (1954) — La Traversée de Paris Claude Autant-Lara (1956) — En cas de malheur Claude Autant-Lara (1958) — Les Grandes Familles Denys de La Patellière (1958) — Le Président Henri Verneuil (1961) — Un singe en hiver Henri Verneuil (1962) — Mélodie en sous-sol Henri Verneuil (1963) — Le Clan des Siciliens Henri Verneuil (1969) — La Horse Pierre Granier-Deferre (1970) — Le Chat Pierre Granier-Deferre (1971) — L’Affaire Dominici Claude Bernard-Aubert (1973)