Anna Magnani

Actrice, Italie

L’actrice Anna Magnani est née à Alexandrie, Egypte, le 7 mars 1908. 1925 : installée à Rome depuis l’âge de cinq ans, elle fait ses débuts cette année-là dans le spectacle de variétés, avant de jouer au théâtre dans de nombreuses pièces et de fonder sa propre troupe. 1928 : dans Scampolo d’Augusto Genina, elle fait une première incursion au cinéma. 1935 : elle se marie avec le réalisateur Goffredo Alessandrini, qui lui donne un rôle dans Cavalleria. 1945 : son personnage de la femme du peuple persécutée par les nazis, dans Rome ville ouverte, lui vaut un succès mondial. Elle poursuit sa carrière dans des films, oscillant du mélodrame à la comédie, souvent teintés de notes autobiographiques. 1953 : elle interprète ainsi le rôle d’une grande comédienne dans Le Carrosse d’or, le chef-d’oeuvre de Jean Renoir. 1955 : avec l’Oscar qu’elle obtient pour La Rose tatouée, elle entame une brève carrière à Hollywood. De retour dans son pays, elle crée, sous la direction notamment de Monicelli et Pasolini, des per-sonnages plus ancrés dans sa propre culture, puis se retire quelque temps du métier. 1972 : sollicitée par Fellini, elle sort de sa retraite pour une apparition dans Roma. 1973 : après quatre émissions de télévision à succès, Anna Magnani s’éteint à Rome le 26 septembre.

Filmographie

1928 : Scampolo (Augusto Genina) 1934 : La cieca di Sorrento (Nunzio Malasomma) ; Tempo massimo (Mario Mattoli) 1936 : Cavalleria (Goffredo Alessandrini) ; Trenta secondi d’amore (Mario Bonnard) 1938 : La principessa Tarakanova (Fedor Ozep et Mario Soldati) 1940 : Una lampada alla finesta (Gino Talamo) 1941 : Teresa Venerdi (Vittorio De Sica) ; La fug-gitiva (P. Ballerini) 1942 : La fortuna viene dal cielo (Akos Rathoni) ; Finalmente soli (G. Gentilomo) 1943 : Campo de’ fiori (M. Bonnard) ; L’avven-tura di sAnnabella (Leo Menardi) 1944 : Le Diamant mystérieux (L’ultima carroz-zella, M. Mattoli) ; La vita è bella (Carlo Ludo-vico Bragaglia) ; T’amero sempre (Mario Camerini) ; IIflore sotto gli occhi (Guido Brignone) 1945 : Rome, ville ouverte (Roma, città aperta, Roberto Rossellini) ; Abbasso la miseria (Gennaro Righelli) ; Quartetto pazzo (Guido Salvini) 1946 : Un uomo ritorna (M. Neufeld) ; Devant lui tremblait tout Rome (Davanti a lui tremava tutta Roma, Carmine Gallone) ; Au diable la richesse ! (Abbasso la ricchezza !, G. Righelli) ; Le Bandit (Il bandito, Alberto Lattuada) 1947 : Lo sconosciuto di San Marino (Vittorio Cot-tafavi et Michael Waszynski) ; L’Honorable Ange-lina (L’onorevole Angelina, Luigi Zampa) 1948 : Molti sogni per le strade (M. Camerini) ; Amore (R. Rosselini, épisodes La Voix humaine et Le Miracle) 1949 : Assunta Spina (M. Mattoli, RE 1947) 1950 : Vulcano (William Dieterle) 1951 : Bellissima (Luchino Visconti) 1952 : Les Chemises rouges (Camicie rosse, Gof-fredo Alessandrini) 1953 : Le Carrosse d’or (La carrozza d’oro, Jean Renoir) ; Nous les femmes (Siamo donne, épisode « Magnani » de Luchino Visconti) 1954 : Questa è la vita (G. Pastina, L. Zampa, M. Soldati et A. Fabrizi) 1955 : La Rose tatouée (The Rose Tatoo, Daniel Mann) 1957 : Car sauvage est le vent (Wild Is the Wind, Georges Cukor) ; Suor Letizia (M. Camerini) 1958 : L’Enfer dans la ville (Nella città l’inferno, Renato Castellani) 1960 : L’Homme à la peau de serpent (The Fugi-tive Kind, Sidney Lumet) ; Larmes de joie (Risata di gioia, Mario Monicelli) 1962 : Mamma Roma (Pier Paolo Pasolini) 1963 : Le Magot de Josefa (Claude Autant-Lara) 1964 : Voiles Herz und leere Taschen (Camillo Mastrocinque) 1965 : A l’italienne (Made in Italy, Nanni Loy) 1969 : Le Secret de Santa Vittoria (The Secret of Santa Vittoria, Stanley Kramer) 1971 : La sciantosa (Alfredo Giannetti, TV) ; 1943 : un incontro (id., TV) ; L’Automobile (id., TV) 1972 : Fellini Roma (Federico Fellini) ; correva l’anni di grazia (A. Giannetti, TV)