Sylvie et le fantôme

Claude Autant-Lara

France — 1945 — 90 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario Jean Aurenche, d’après la pièce d’Alfred Adam Image Philippe Agostini Musique René Cloérec Montage Madeleine Gug Decors Lucien Carré, Jacques Krauss Son Jacques Lebreton Interpretation Odette Joyeux (Sylvie), Gabrielle Fontan (Mariette), Pierre Larquez (Baron Edouard), François Perrier (Ramure), Jean Dessailly (Frédéric), Jacques Tati (Alain dit le "chasseur blanc") Production Discina

Sylvie est une jeune fille qui croit aux fantômes et rêve d’un amour éthéré avec celui d’Alain de Francigny. Mais son père vend le tableau qui le représente ; elle est désespérée. Une grande fête est donnée pour ses 16 ans. Un comédien joue le rôle du fantôme d’Alain. Un quiproquo s’ensuit : trois personnes jouent en fait, à tour de rôle, celui du fantôme. Peu à peu, Sylvie découvre l’amour et le fantôme regagne l’infini.