Séquences pour une rencontre imaginaire

Claudie Landy

Super-8 mm, couleurs, 31 mn, France, 1975-76

Production : La Petite Madeleine

Est-ce l’histoire d’un film ou le film d’une histoire ? Ce n’est pas une histoire. Ce n’est pas une rencontre. C’est l’histoire de ce qui n’a pas été dit. De l’attente. Du temps qui bascule. Des lieux, Des jours… Le film n’est pas un déroulement. Il n’a pas de fin. C’est un film-cercle, à la fois inachevé : parce qu’il s’arrête, ne se termine pas ; et trop achevé parce que c’est désespéré et irrémédiable, cette attente sur le quai d’une gare où jamais personne ne vient.