Sembra morto, ma é solo svenuto

Felice Farina

Italie — 35 mm — couleurs — 91 mn — 1986

Scénario Sergio Castellitto, Gianni Di Gregorio et Felice Farina Images Rénato Tafuri Musique Lamberto Macchi Montage Roberto Schiavone Production Tecno Image Prod. / Airone Cinematografica (Rome) Interprétation

Sergio Castellitto (Romano), Marina Confalone (Marina), Mario Prosperi (Alfio)

Dans un petit appartement de banlieue, vivent Romano Duranti et sa soeur Marina, qui ont tous deux la trentaine. Marina, pour survivre, dactylographie des thèses, tandis que Romano passe son temps devant la télévision et vit de petits expédiants. L’arrivée d’un nouveau voisin, Alfio, qui se présente comme un détective privé, va bouleverser leur existence. Il s’agit en fait d’un individu recherché par la police pour avoir volé un kilo de cocaïne, qu’il est parvenu à cacher subrepticement sous le réfrigérateur des Duranti. Un jour, Marina gagne à un concours un nouveau réfrigérateur ; en déplaçant le vieil appareil, Romano trouve la drogue et décide de garder pour lui sa découverte. Lorsque la police arrive, Alfio parvient à prendre la fuite, en entraînant dans sa course Marina, qui s’est prise d’amour pour lui. Finalement, Romano s’enrichira avec la vente de la cocaïne, et deviendra un des chefs de la pègre locale.