Prison de femmes

Manijeh Hekmat

Iran — 2002 — 106 min — 35 mm — couleur

Titre original Zendân-é zanân Scénario Farid Mostafavi Image Dariush Ayari Musique Mahmoud Samakbashi Montage Mostafa Kherghepoush Decors Jamshid Ahangarani Son Mahmoud Samakbashi, Ali Farhadi, Mohammad Sheyvandi Production Bamdad Film Interpretation Roya Nonahali (Mitra), Roya Taymourian (Tahereh), Pegah Ahangarani (Pegah, Sahar, Sepideh) Source Mohammad Atebbai

Sur une période de plus de quinze ans, le film retrace la vie quotidienne en prison d’un groupe de femmes, pendant que se succèdent différents régimes politiques en Iran. Au coeur de ce portrait collectif, miroir de l’évolution générale des moeurs et des idées dans le pays, rayonne l’étonnant duo qu’incarnent la directrice de la prison et l’une des détenues, condamnée à une très longue peine.
Porté par deux actrices exceptionnelles, le film raconte l’évolution de leur relation avec finesse et subtilité. Cinéaste indépendante, Manijeh Hekmat a connu de nombreux obstacles pour réaliser son film. L’utilisation du microcosme carcéral comme métaphore de la société iranienne, de ses difficultés et de ses changements, a en effet suscité l’ire des milieux conservateurs.