Ponette

Jacques Doillon

France — 1996 — 97 min — 35 mm — couleur

Scénario Jacques Doillon Image Caroline Champetier Musique Philippe Sarde Montage Jacqueline Lecompte Décors Henri Berthon Son Jean-Claude Laureux Dominique Hennequin Production Les Films Alain Sarde Interprétation Victoire Thivisol (Ponette) Claire Nebout (la tante) Marie Trintignant (la mère) Xavier Beauvois (le père) Martiaz Bureau Caton (le cousin) Delphine Schiltz (la cousine) Leopoldine Serre (Ada) Antoine du Merle (Antoine) Henri Berthon (l’instituteur) Source : Tamasa Distribution  

Ponette a quatre ans lorsque sa mère meurt accidentellement. Cette absence lui est insupportable. Elle lui parle, elle l’attend, elle la cherche, avec une certitude, un entêtement de plus en plus grands. Et personne ne pourra la convaincre de ne pas la retrouver…

« Sans même le faire exprès, cette petite fille nous renvoie à tout ce que l’on ne veut pas voir, à tout ce que l’on ne sait pas dire, à tout ce que l’on voudrait taire. Le temps qu’on espère immobile, la mort qu’on exige lointaine. Ponette est une obsédée magnifique. Comme toutes les héroïnes de Doillon ».
Pierre Murat, Télérama, 25 septembre 1996