Pattes blanches

Jean Grémillon

35 mm — 92 mn — N et B — 1948-1949

Scénario Jean Anouilh et Jean Bernard Images Philippe Agostini, Jean-Marie Maillois, Bon-temps et Chenglesy Musique Elas Barraine et Roger Desormière Montage Louisette Hautecceur Décors Léon Barsacq, Clavel Bakst, Chalvet Production Roger de Venloo (Majestic Film) Interprétation

Suzy Delair, Fernand Ledoux, Paul Ber-nard, Arlette Thomas, Michel Bouquet, Sylvie, Jean Debucourt, Betty Daussmond, Geneviève Morel, Barge, Sergéol, Jean Pommier, Jean-François Bailly, Pierre Duncan

Dans un petit village de pêcheurs bretons, Jock, le mareyeur qui est aussi le patron du bistrot revient un jour avec une belle fille qui s’installe chez lui. Odette séduit bientôt Kériadec, le châtelain qui vit comme un ermite, avant d’être séduite à son tour par Maurice, le frère bâtard du châtelain qui rêve de se venger du mépris dont tous le couvrent. Pen-dant que Kériadec vend ses trésors de famille pour fuir avec Odette, Jock organise sa noce avec la jeune femme, au cours de laquelle Maurice force la mariée à aller refuser l’offre du châtelain. Mais celui-ci la tue et Jock se pend quand il l’apprend. La petite servante de l’auberge qui aime silencieu-sement le châtelain va se livrer à sa place, mais la révélation de cet amour amène Kériadec à assumer son crime.