Menaces

Edmond T. Gréville

France — 1939 — 85 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario : Edmond T. Gréville, Kurt Alexander Dialogues : Pierre Lestringuez Image : Otto Heller, Nicolas Hayer, Alain Douarinou Musique : Guy Lafarge, Paul Bellecourt Decors : Jaquelux Montage : Tennisen Son : Tony Leenhardt Production : Sté de Production du Film Cinq Jours d’Angoisse Interpretation : Mireille Balin (Denise), Ginette Leclerc (Ginette), John Loder (Dick Stone), Erich von Stroheim (le professeur Hoffmann), Vanda Gréville (l’américaine), Maurice Maillot (Mouret), Nina Sinclair, Jean Galland (Louis), Henri Bosc (Carbonero), Paul Demange (le domestique), Madeleine Lambert (la patronne de l’hôtel)

En septembre 1938, dans un petit hôtel parisien où vivent de nombreux étrangers, les répercussions de la situation internationale influencent la vie quotidienne de chacun, leurs aventures sentimentales, leurs convictions. On suit, leurs destins contrariés tandis que monte l’ombre de la guerre. Gréville tourna ce film en suivant les événements politiques au fur et à mesure qu’ils se déroulaient. Le film presque achevé, le négatif brûla dans l’incendie des laboratoires de Saint-Cloud. Gréville recommença, l’acheva au moment de l’invasion de la Pologne en septembre 1939, puis, en 1944, il y ajouta une fin optimiste qu’il supprima peu après pour lui conserver sa fin originale.