La maison est noire

Forough Farroukhzad

Iran — 1962 — 20 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original Khâneh siâh ast Scénario Forough Farroukhzad Image Soleiman Minassian Montage Forough Farroukhzad Son Mahmoud Hangval, Samal Pur-Kamali Production Ebrahim Golestan Source Archives françaises du film

Dans une salle de classe, penchés au-dessus d’un grand livre, les élèves louent la création de Dieu. "Qui est celui qui te loue dans l’enfer, Ô Seigneur ?", interroge la voix de la narratrice. C’est ainsi qu’on entre dans La maison est noire, dans le quotidien d’une résidence pour lépreux qui attendent la mort ou peut-être, par miracle, que les traitements viennent à bout de leur maladie.
La Maison est noire était une commande d’une société caritative luttant contre la lèpre. À 27 ans, se chargeant de la réalisation et du montage, Forough Farroukhzad en fait une oeuvre entière, simple mais éternelle, l’un des premiers films réalisé par une femme, qui deviendra un film phare du cinéma d’art iranien.