La Ligne du destin

Lester James Peries

35 mm — N et B — 100 min — 1956 — V.O. Sous-titres anglais

Titre original Rekava Scénario Lester James Peries Prises de vues William Blake Musique Sunil Santha et K.A. Dayaratne Montage Titus Thotawatta Production Compagnie Chitra-Lanka Ltd Présenté aux Festivals de Cannes (1957), Karlovy Vary (1957), Edimbourg (1958), Stratford (Canada) (1958) Interprétation

Somapala Dharmapriya, Mertle Fernando, Sesha Paliyakkara, Iranganie Serasinghe, D.R. Nanayakkara

Un voyageur prédit à Sena, 8 ans, que d’après les lignes de sa main, il est doué du pouvoir de guérir. Par un concours de circonstances une fillette retrouve la vue grâce à Sena, croit-on, et le village est tout en émoi. A partir de ce moment, incidents et accidents vont survenir. Le fils d’un riche paysan meurt sous les prétendus soins de Séna. L’humeur du village change graduellement de la croyance au scepticisme puis de la peur à la haine. Pour couronner le tout une période de sécheresse, inhabituellement longue, stagne sur le pays. Les récoltes sont dévastées, la responsabilité spirituelle en incombe aux « maléfices » de Sena. Une chasse au sorcier est ouverte. Au moment où Sena va être sécrifié, l’orage éclate, la Mousson inonde les champs. Sena est sauvé de justesse.