Invitation au voyage

Peter Del Monte

35 mm — couleurs — 1 h 33 — 1982

Scénario Peter Del Monte et Franco Ferrini d’après « Moi et ma soeur » de Jean Bany. Images Bruno Nuytten. Musique Gabriel Yared / chansons Nina Scott et le groupe Law Less Ness. Montage Agnès Guillemot. Production Claude Nedjar, Nef Diffusion, UGC, Top 1, FR3, Filmalpha, Anthea Films. Distribution UGC. Présenté au Festival de Cannes, 1982 (prix de la meilleure contribution artistique pour la photographie à Bruno Nuytten) Interprétation

Laurent Malet (Lucien), Aurore Clément (une femme sur l’autoroute), Mario Adorf (Timour, le Turc), Nina Scott (Jeanne), Raymond Bussières (le vieux), Robin Renucci (Gérard), Serge Spira (le représentant), Peter Semler et Jeffrey Kime (les Norvégiens), Manuela Gourary (la patronne de la buvette), Jean-Claude Sachot (le directeur artistique), Marcel Gassouk (l’homme au chariot), Agnès Moulena (Anne-Marie), Boris Azaïs (Jérôme), Barthélémy Bobino (gamin du restaurant), Guy Dhers (mécanicien), Sarah Hadefi (Sylvie)

Ils sont jumeaux. Ils ont vingt ans. Il aime les chevaux. Elle est rockeuse. Il abandonnera les chevaux pour la suivre, pour qu’ils s’aiment d’un amour plus fou que l’amour fou. Si fou que Lucien ignore la mort de Nina. Même morte, il l’emmènera en voyage. Il deviendra elle. Ainsi ne seront-ils qu’un, comme depuis toujours. No man’s land moderne, l’autoroute devient peu à peu pour Lucien comme pour tous ces personnages en quête d’eux-mêmes, un endroit hors du temps où le passé s’abolit et où n’existe plus que l’évidence du présent et du désir.