Il est plus facile pour un chameau…

Valeria Bruni Tedeschi

France/Italie — fiction — 2002 — 1h45 — 35mm — couleur

Scénario Agnès de Sacy, Noémie Lvovsky, Valeria Bruni Tedeschi Image Jeanne Lapoirie Montage Anne Weil Son François Waledisch Production Interlinea, Light Night, Gémini Films Source Le Petit Bureau  Interprétation

Valeria Bruni Tedeschi, Jean-Hugues Anglade, Chiara Mastroianni, Denis Podalydès, Lambert Wilson, Roberto Herlitzka, Emmanuelle Devos, Yvan Attal, Marysa Bruni Tedeschi

Federica est… trop riche. Ce privilège l’emprisonne et l’empêche de vivre sa vie d’adulte. Accablée par un héritage à venir, par ses rapports avec son entourage et par le poids de la culpabilité, Federica se réfugie dans l’imaginaire…

« Dans l’exercice consistant à transformer ses proches en personnages de fiction, Valeria Bruni Tedeschi échappe à l’écueil des petits règlements de compte. En surface, elle s’est réservé le beau rôle : le clown omniprésent, la fille préférée de son père. Plus profondément, le mystère, la complexité et l’aura romanesque reviennent aux autres. À cette mère, discrète et spectaculaire, si loin des réalités. À ce frère, oisif et bronzé, peut-être dévoré d’angoisse sous la désinvolture. À cette petite sœur, d’une beauté fabuleuse, qui montre dans chaque scène une facette différente. Comment rester fidèle aux autres en conquérant un espace bien à soi ? C’est toute l’histoire. Mais, aussi bien, le film est la réponse. »

Louis Guichard, Télérama, 16 avril 2003