L’Idiot

Benjamin Christensen

États-Unis — fiction — 1927 — 1h03 — numérique — noir et blanc — muet — intertitres français 

Titre original Mockery Scénario Benjamin Christensen Image Merritt B. Gerstad Montage John W. English Production MGM Source Danish Film Institute Interprétation

Lon Chaney (Sergueï), Ricardo Cortez (le capitaine Dimitri), Barbara Bedford (la comtesse Alexandrova), Mack Swain (Vladimir Gaidaroff), Emily Fitzroy (Madame Gaidaroff), Charles Puffy (Ivan, le gardien), Kai Schmidt (le majordome)

En Sibérie, au temps de la Révolution, la comtesse Tatiana promet à Sergueï, un paysan affamé, de subvenir à ses besoins s’il parvient à la conduire saine et sauve à Novokursk. Malgré des tortures infligées par les bolchéviques, il accomplit sa mission et obtient un emploi de cuisinier en récompense. Mais il tombe rapidement sous l’influence des Rouges…

« L’Idiot est un film mordant, très peu hollywoodien, où la peinture acerbe et grimaçante des aristocrates évoque irrésistiblement certains films d’Eisenstein ou de Kozintsev. Ici, l’homme est bestial mais touchant et sympathique, dépourvu de l’ambiguïté morale que l’on trouve chez Browning. » Christian Viviani, Positif, juillet-août 1978