L’Homme sur le Mur

Reinhard Hauff

35 mm — couleurs — 105 mn — 1982

Titre original Der Man auf der Mauer Scénario Peter Schneider Images Frank Brühne Musique Irmin Schmidt Montage Peter Przygodda Décors Nikos Perakis Son Lothar Mankewitz Production Bioskop-Film (Munich) Interprétation

Marius Müller-Westernhagen, Julie Carmen, Karin Baal, Oliver Stritzel

Kabe habite avec sa femme Andrea à Berlin-Est, tout près du mur et ne veut pas croire ce qu’il voit : tous les chemins qui mènent vers l’ouest sont des impasses. Plus Kabe a les yeux fixés sur le mur, et moins il voit Andrea. Puis vient le jour où il ne désire plus qu’une seule chose : aller là-bas, de l’autre côté. Les tentatives de Kabe pour vaincre le mur l’amènent en prison, à l’asile d’aliénés, puis enfin à l’ouest : on achète sa libération. Pourtant, à peine tourne-t-il le dos au mur qu’il se dresse à nouveau devant lui. A présent, il est entre Andrea et lui. Là, où d’autres feraient plutôt un pas en arrière, Kabe en fait deux en avant. Quand le téléphone est coupé, il faut un poste émetteur. Quand les services secrets se mettent en travers, ils doivent être noyautés. Quand il n’est pas possible d’organiser des retrouvailles avec Andrea sur le plan privé, tous les Allemands doivent s’y mettre. Plus les obstacles qui lui barrent le chemin vers Andrea sont élevés, et plus Kabe saute haut, assez. haut pour atteindre le niveau des rapports bizarres entre les Allemands.