Les Grandes Espérances

David Lean

Royaume-Uni — fiction — 1946 — 1h58 — 35mm — noir et blanc — vostf

Titre original Great Expectations Scénario David Lean, Ronald Neame, Anthony Havelock-Allan, Kay Walsh, Cecil McGivern d’après le roman de Charles Dickens Image Guy Green Musique Walter Goehr, Kenneth Pakeman, G. Linley Montage Jack Harris Son Stanley Lambourne, Gordon McCallum, Desmond Dew Production Rank Organisation, Cineguild Source Carlotta Films Interprétation

John Mills (Pip, adulte), Valerie Hobson (Estella, adulte), Bernard Miles (Joe Gargery), Francis L. Sullivan (Jaggers), Martita Hunt (Miss Havisham), Finlay Currie (Abel Magwitch), Alec Guiness (Herbert Pocket), Anthony Wager (Pip, enfant)

Le jeune Pip, orphelin, vient en aide à un forçat évadé, Magwitch, bientôt repris par la police. Devenu adulte, Pip reçoit un mystérieux héritage qui lui permet de fréquenter la bonne société londonienne et de courtiser Estella, dont il est amoureux depuis l’enfance. Mais il apprend que son bienfaiteur n’est autre que Magwitch…

« C’est un conte de Noël à la Dickens, mais assez dur, féroce parfois, un conte où la bouilloire ne chante pas, une histoire beaucoup plus corbeau de la lande que grillon du foyer. À la logique sordide que nous offre si souvent l’écran, nous préférons les belles folies de ce genre-là! » Le Canard enchaîné, 14 janvier 1947