Le Grand Chantage

Alexander Mackendrick

États-Unis — fiction — 1957 — 1h36 — noir et blanc — vostf

Titre original The Sweet Smell of Success Scénario Clifford Odets, Ernest Lehman IMAGE James Wong Howe Musique Elmer Bernstein MONTAGE Alan Crosland Jr Production Curtleigh Productions, Hill-Hecht-Lancaster Productions, Norma Productions Source Flash Pictures Interprétation

Burt Lancaster, Tony Curtis, Martin Milner, Susan Harrison, Sam Levene, Barbara Nichols, Jeff Donnell, Joe Frisco, Emile Meyer, Edith Atwater

À New York, un agent de presse sans scrupules, Sidney Falco, sert d’informateur au tout-puissant éditorialiste d’un journal à sensations, Hunsecker, qu’il hait et jalouse à la fois. Celui-ci le charge d’une basse besogne : briser l’idylle nouée entre sa propre sœur, Susan, et un jeune musicien de jazz, Steve Dallas…

« C’est Racine au pays des gratte-ciel. La tragédie en complet veston sur fond de boîtes de nuit. Néron est journaliste, Narcisse, chargé de presse, Junie porte un vison et Britannicus est journaliste. Mackendrick a observé ses monstres avec sa caméra comme un entomologiste avec une loupe. Il se penche sur les visages et en dérobe les secrets. Et grâce à un des meilleurs chefs-opérateurs du monde, James Wong Howe, il a donné de Broadway l’image d’un enfer de cauchemar où démons et damnés grillent au feu froid du néon. »

France Roche, France Soir, 4  janvier 1957