La Fureur de vivre

Nicholas Ray

États-Unis — fiction — 1955 — 1h51 — 35mm — couleur — vostf

Titre original Rebel Without a Cause Scénario Stewart Stern, d’après une idée originale de Nicholas Ray IMAGE  Ernest Haller Musique Leonard Rosenman Montage William Ziegler DÉCORS William Wallace Son Stanley Jones Production Warner Brothers Source Carlotta Films, charlotte@carlottafilms.com

Adolescent rebelle, mal dans sa peau et en conflit avec sa famille, Jim tombe amoureux de Judy, la petite amie du chef de la bande la plus redoutée du lycée. Pour régler leurs comptes, les deux garçons s’affrontent dans une course de voitures qui connaît une fin inévitablement tragique… « Cette révolte, cet orgueil méprisant, cette soif de pureté et de noblesse que nous décrit le film, n’est-ce pas l’ineffable torture de la jeunesse que Rimbaud a connue et chantée. Voilà un film qui est un film. Nulle trace de littérature ici, nul écho d’expérience théâtrale. La caméra ne tangue ni ne virevolte. Style clair, dépouillé de tout maniérisme et cependant vibrant et coloré ».
Jean de Baroncelli, Le Monde, 7 mai 1956