La Femme et le pantin

Jacques de Baroncelli

France — 1928 — 109 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario Jacques de Baroncelli Image Louis Chaix Musique Philippe Parès, Georges van Parys, Edmond Lavagne Decors Robert Gys Production Société des Cinéromans, Films de France Source Cinémathèque française Interpretation Conchita Montenegro (Conchita), Raymond Destac (Mateo), Andrée Canti (la mère de Conchita), Jean Dalbe (Morenito), Henri Lévêque (André Stévenol)

Don Mateo, gentleman séducteur, fait la connaissance dans un train, de la provocante Concha Perez. Il la retrouve quelques mois plus tard et s’en éprend violemment. Conchita aguiche le pauvre "pantin", le fait languir, sans jamais se donner à lui, attisant sa jalousie de plus en plus violente…
"Conchita Montenegro échappe aux standards psychiques des actrices des années 1920 françaises. Brune incandescente, nerveuse et moqueuse, mince et animale, elle est une "préfiguration" éblouissante de Marlène. Déjà les joues creuses, Montenegro accepta une séquence de nu intégral, danseuse sévillane seulement vêtue de ses bas noirs."
Dominique Païni