Du rififi chez les hommes

Jules Dassin

France — 1954 — 116 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario : Jules Dassin, René Wheeler, Auguste Lebreton Image : Philippe Agostini Musique : Georges Auric Decors : Alexandre Trauner Montage : Roger Dwyre Son : Jacques Lebreton Interpretation : Jean Servais (Tony le Stéphanois), Robert Manuel (Mario), Carl Möhner (Jo le Suédois), Perlo Vita-Jules Dassin (César le milanais), Marie Sabouret (Mado), Marcel Lupovici (Pierre Gruter), Robert Hossein (Rémi Gruter) Production : Henri Bérard, Indus Film, S.N. Pathé Cinéma

Tony le Stéphanois, seul et sans argent au sortir du « placard », accepte de participer au cambriolage d’une bijouterie avec ses amis Jo, Mario et César le Milanais. Après de minutieux préparatifs, ils réussissent à s’emparer du coffre fort. Mais César offre en gage d’amour à Viviane, chanteuse à « L’Age d’or », une bague dérobée dans la bijouterie. Ce cadeau passe entre les mains de Pierre Gruter, propriétaire du cabaret, qui fait tout de suite le lien entre la libération de Tony et le casse de la bijouterie…