La Drôlesse

Jacques Doillon

France — 1979 — 84 min — 35 mm — couleur

Scénario Jacques Doillon Denis Ferraris Image Philippe Rousselot Montage Laurent Quaglio Décors Jean-Denis Robert Son Michel Kharat Production La Guéville Lola Films Interprétation Madeleine Desdevises (Mado) Claude Hébert (François) Paulette Lahaye (la mère de Mado) Juliette Le Cauchoix (la mère de François) Fernand Decaen (le beau-père) Janine Huet (la sœur) Dominique Besnehard (l’instituteur) Odette Maestrini (l’épicière) Edouard Besnehard (le boulanger) Source : Gaumont, CNC, AFF

François, un jeune homme d’une vingtaine d’années, en butte aux rebuffades de son entourage, enlève Mado, une gamine de douze ans, rudoyée par sa mère. Il l’entraîne dans le grenier qui abrite tant bien que mal sa solitude. Au début, Mado a peur, mais au fil des jours une tendre amitié voit le jour…

« Un texte si juste, si fort, si inattendu, digne des plus grands écrivains, et si libre, place le cinéma à un niveau d’exception. Le reste va de soi chez Jacques Doillon. Choix d’interprètes sincères, évidents, attention très délicate donnée à des gestes, des intonations, des riens qui expriment en douceur des choses d’une profondeur extrême. »
Michel Cournot, Le Monde, 31 mai 1979