Drame de la jalousie

Ettore Scola

35 mm. Couleurs. 1 h 46. 1970. V.O.S.T.F.

Titre original Dramma della gelosia, tutti i particolari in cronaca Scénario Agenore Incrocci, Furio Scarpelli, Ettore Scola. Images Carlo di Palma. Son Vittorio Massi. Production Pio Angeletti et Adriano De Micheli pour Dean Film Interprétation

Marcello Mastroianni (Oreste), Monica Vitti (Adélaïde), Giancarlo Giannini (Nello), Manuel Zarzo (Ugo), Marisa Merlini (Silvana), Hercules Cortez (Ambleto), Josefina Serratosa, Fernando Sanchez, Gioia Desideri, Juan Diego, Bruno Scipioni, Giuseppe Maffioli, Carrado Gaipa, Paolo Natale, Nerina Montagnani, Brizuo Mantinaro

Drôle de drame ! Adélaïde partage son coeur entre deux hommes qu’elle aime également : Oreste, maçon de 45 ans qui, pour elle, a quitté sa mégère, et Nello, qui travaille à la pizzeria du quartier et qui est devenu l’ami d’Oreste, Désespérée de ne pouvoir choisir entre ses deux amants, Adélaïde tente de se suicider. Sur le conseil de sa soeur, elle s’installe ensuite avec un riche boucher. Mais lorsque Nello veut s’empoisonner à son tour, c’est vers lui qu’elle revient. Le jour des épousailles d’Adélaïde et de Nello, le drame éclate : Oreste, fou de rage, se précipite sur son rival heureux. Adélaïde affolée veut s’interposer, et provoque accidentellement la mort de l’homme qu’elle avait finalement choisi. « Bien imaginée, dialoguée avec pittoresque, alertement mise en scène et superbement jouée », cette tragi-comédie, où le mélo se fait savoureusement insolent, est un irrésistible morceau de cinéma réaliste.