Dites-lui que je l’aime

Claude Miller

35 mm — couleurs — 107 mn — 1977

Scénario et dialogues Claude Miller et Luc Béraud d’après le roman de Patricia Highsmith Ce mal étrange Images Pierre Lhomme Son Paul Lainé Décors et costumes Milton McConnico Musique Alain Jomy, Mozart et Schubert Production Prospectacle / Filmoblic / FR3 Distribution AMLF Sortie Paris 28 septembre 1977 Interprétation

Gérard Depardieu (David Martinaud), Miou Miou (Juliette), Claude Piéplu (Chouin), Jacques Denis (Gérard), Dominique Laffin (Lise), Christian Clavier (François), Josiane Balasko (Nadine)

David Martinaud est, aux yeux de tout son entourage, un comptable rangé qui consacre ses week-ends à visiter ses parents dans une maison de retraite. Mais ses parents sont morts depuis longtemps et, pendant ses week-ends, David aménage le chalet qu’il a fait construire pour y héberger Lise. Lise est une amie d’enfance de David et son seul, son passionné amour. Mais Lise est mariée, mère d’un petit garçon, et ne partage pas les sentiments de David. Pourtant celui-ci mène toute sa vie avec la certitude que Lise abandonnera son mari pour le rejoindre. Aveuglé par son amour fou, il ne voit rien des réalités qui l’entourent et en particulier l’affection que lui porte Juliette sa jeune et jolie voisine. Au bord de la névrose, pris dans l’engrenage de son entreprise, David ne fera que semer la mort autour de lui.