Dans les remous ou Le Chant de la fleur écarlate

Mauritz Stiller

35 mm — N et B — 2 704 m (100 mn) — 1919

Titre original Sangen om den eldroda blomman Scénario Mauritz Stiller et Harald B. Harald (pseudonyme de Gustaf Molander), d’après le roman homonyme du Finlandais Johannes Linnankoski (alias Vihtori Peltonen) Images Ragnar Westfelt et Henrik Jaenzon Musique Armas Jàrnefelt Décors Axel Esbensen Production Svenska Biografteatern Interprétation

Lars Hanson (Olof Koskela), Axel Hultman (son père), Louise Fahlman (sa mère), Greta Almroth (Annikki), Lillebil Christensen (Elli), Edith Erastoff (Kyllikki), Doris Nelson

Un fils de fermier, Olof, quitte le domicile familial, en pensant ainsi se fuir lui-même. Il s’engage successivement comme marin sur un cargo et comme bûcheron dans un campement de flotteurs de bois. Autour de lui s’agite toute une ronde de belles jeu-nes femmes des servantes de ferme et une prostituée, rencontrée dans un port, au cours d’une escale. Chacune s’éprend éperdument de lui, mais il ne s’attache à aucune d’entre elles. La seule fille qu’il ait jamais désiré, Kyllikki, se dérobe à ses avances, car elle veut que, au-delà de la simple attirance physique, il soit également capable de l’aimer avec son coeur. Lorsqu’il lui revient, fatigué de toutes ses pérégrinations inutiles, elle comprend qu’il n’est plus le même homme et consent à le revoir. Alors, il se décide enfin à lui demander sa main.