Chut, chut chère Charlotte

Robert Aldrich

35 mm — 2 h 08 — 1964 — VOSTF

Titre original Hush, Hush, Sweet Charlotte Scénario Henry Farrell et Lukas Heller, d’après H. Farrell Images Joseph Biroc Musique Frank De Vol Décors William Glascow Montage Michael Luciano Son Bernard Freericks Production Associates and Aldrich Company Distribution 20th Century Fox – USA Sortie en France 23 avril 1965 Interprétation

Bette Davis, Olivia de Havilland, Joseph Cotten, Agnès Moorehead, Cecil Kellaway, Victor Buono, Mary Astor, William Campbell, Wesley Addy, Bruce Dern, George Kennedy, Dave Willock, John Megna

Au cours d’une soirée, en 1927, John Mayhew, a été assassiné. Sa maîtresse, Charlotte, fille de Big Sam qui donnait cette soirée, soupçonne son père qui, lui, soupçonne sa fille. La police ne découvre pas le coupable. Durant trente années, Charlotte va vivre cloîtrée avec une gouvernante dans le domaine familial. Un jour, la construction projetée d’une autoroute fait peser une menace d’expropriation sur la maison et Charlotte demande à sa cousine Miriam d’essayer d’arranger les choses, mais celle-ci, qui vise la fortune de Charlotte essaie, avec l’aide du docteur Bayliss, de rendre sa cousine folle. Ils y réussiront, mais sans en obtenir le bénéfice, Charlotte apprenant même enfin le nom de l’assassin.