Celui qui doit mourir

Jules Dassin

France — 1956 — 130 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario : Ben Barzman, Jules Dassin Image : Jacques Natteau Musique : Georges Auric Decors : Max Douy Montage : Roger Dwyre, Pierre Gillette Son : Pierre-Louis Calvet Interpretation : Fernand Ledoux (le pope Grigoris), Jean Servais (le pope Fotis), Carl Möhner (Lukas), Pierre Vaneck (Manolios), Maurice Ronet (Michelis), Grégoire Aslan (l’Agha), Melina Mercouri (Katerina), Nicole Berger (Mariori), Gert Froebe (Patriarcheas), Roger Hanin (Panayotaros) Production : Indus Film, Prima Film, Cinétel, Filmsonor, Da. Ma. Cinematografica

A Lycovrissi, petit village grec, le pope Grigoris distribue les rôles pour la reconstitution de la Passion. Les préparatifs de la cérémonie sont troublés par l’arrivée de rescapés d’un village saccagé par les Turcs. Inquiets pour la tranquilité du village, les autorités et le pope leur refusent l’hospitalité sous prétexte qu’ils sont atteints du choléra et les contraignent à se réfugier sur une colline voisine. Sensibles à leur détresse, le « Christ » et deux « apôtres » leur portent secours.