Assurance sur la mort

Billy Wilder

États-Unis — fiction — 1944 — 1h47 — 35mm — noir et blanc — vostf

Titre original Double Indemnity Scénario Billy Wilder, Raymond Chandler d’après le roman de James M. Cain Image John F. Seitz Musique Miklós Rózsa Montage Doane Harrison Son Stanley Cooley, Walter Oberst Production Paramount Pictures Source Théâtre du Temple Interprétation

Fred MacMurray, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson, Porter Hall, Jean Heather, Tom Powers, Byron Barr, Richard Gaines

Walter Neff, un courtier en assurance peu scrupuleux, s’amourache d’une femme fatale qui le manipule et le persuade de tuer son mari afin de toucher sa police d’assurance. Walter prend les choses en main mais, si tout se passe comme prévu, Barton Keyes, collègue de Walter et fin limier, enquête avec ardeur sur cette mort suspecte…

« Dans Assurance sur la mort, le spectateur n’est plus policier mais criminel. Il prépare le crime, il le commet, il se félicite de sa perfection, puis il tremble d’être découvert. On pourrait prendre Assurance sur la mort au pire pour une histoire d’escrocs, au mieux pour un parfait récit d’atmosphère. Pour la première fois, le sinistre héros assassin n’est ni un tueur à gages, ni un gangster, ni même un psychopathe, mais un monsieur Tout-le-Monde. Ce pourrait être vous ou moi. »

Georges Sadoul, Les Lettres françaises, 16 août 1946