L’affaire est dans le sac

Pierre Prévert

France — 1932 — 55 min — 35 mm — noir et blanc

Scénario Jacques Prévert d’après un scénario original d’Akos Rathony Dialogues Jacques Prévert Image Alphonse Gibory Eli Lotar Musique Maurice Jaubert Montage Louis Chavance Décors Jacques Colombier Lucien Aguettant Son Louis Bogé Production Pathé-Natan Interprétation Etienne Decroux (Benjamin) Julien Carette (Clovis) Lora Hays (Gloria) Jean-Paul Dreyfus (Jean-Paul) Anthony Gildès (le milliardaire) Ghislaine May (la nurse) J. B. Brunius (Adrien) Marcel Duhamel (le client pressé /capitaine de dragon) Jacques Prévert (le flûtiste) Lou Bonin (l’agent) Source Les Grands Films Classiques  

Benjamin Deboisé, chapelier un peu fou, projette d’enlever le fils d’un milliardaire américain. Par méprise, c’est le milliardaire lui-même qui est enlevé…

« L’affaire est dans le sac est un prodigieux festival d’humour libre. On rit beaucoup à la première projection du film, encore plus à la seconde, on s’étrangle à la troisième. C’est que progressivement, on est entré dans le jeu. On participe à ce climat de complicité euphorique qui fut celui de la création du film. Les frères Prévert mettent joyeusement le monde à l’envers. »
C. J. Philippe, Télérama, 28 janvier 1968