Arūnas Žebriūnas

Cinéaste, Lituanie

Né en 1931 à Kaunas (Lituanie), Arunas Zebriunas débute sa carrière comme assistant directeur artistique, puis devient à son tour directeur artistique au Studio de cinéma lituanien en 1955. En 1960, il passe à la réalisation en adaptant le roman Le Dernier Coup, qui devient le troisième chapitre d’un film en plusieurs parties, Les Héros vivants. Il s’agit de la première série de courts métrages lituaniens à obtenir une reconnaissance internationale au festival de Karlovy Vary en 1960. Après un séjour à Moscou auprès du célèbre réalisateur russe Mikaïl Romm, Žebriūnas crée l’un de ses films les plus remarquables, La Jeune Fille à l’écho, primé au VKF, le festival de cinéma de l’Union, et à Cannes, et qui reçoit à Locarno le Prix du jury. En 2010, Žebriūnas remporte la Grue d’or du cinéma lituanien, une distinction qui vient récompenser l’ensemble de sa carrière. Un an plus tard, il se voit remettre le Prix national de la culture et de l’art de Lituanie « pour son travail, qui ouvre la voie au cinéma poétique lituanien, un cinéma qui a toujours usé de son langage particulier pour défendre les valeurs humanistes les plus nobles ».

Filmographie

Les Héros vivants Gyvieji didvyriai (1960) —

Canonade Kanonada (1961) —

La Jeune Fille à l’écho Paskutinė atostogų diena (1965) —

Le Petit Prince Mažasis princas (1966) —

La Belle Gražuolė (1969) —

Oiseau de nuit Naktibalada (1973) —

La Fiancée du diable Velnio nuotaka (1973) —

Pain aux noix Riesutu duona (1978) —

Voyage au Paradis Kelione i roju (1980) —

L’Heure de la pleine lune Tchas polnolouniya (1988)