Les Voyages de Winckelmann

Jan Schütte

Allemagne — 1990 — 80 min — 35 mm — noir et blanc

Titre original Winckelmanns Reisen Scénario Thomas Strittmatter, Jan Schütte Image Sophie Maintigneux Musique Claus Bantzer Montage Renate Merck Son Wolfgang Schukrafft Production Novoskop Filmproduktion Jan Schütte – Zusammen mit Pandora Film – Westdeutschen Rundfunk Source Pyramide Interpretation Wolf-Dietrich Sprenger (Ernst Winckelmann), Susanne Lothar (Aline), Traugott Buhre (Vater), Udo Samel (Rüdiger), Mine-Marei Wiegandt (Rosa), Mathias Gnädinger (Berner), Fritz Lichtenhahn (Alter Vertreter), Jan Biczycki (Friseur Nidenzu), Axel Milberg (Wöhler Vertreter)

Ernst Winckelmann est représentant en shampoing. Bien qu’envié par quelques uns pour la liberté que lui laisse sa profession, il est prisonnier de son travail et de son passé. Il y a sept ans, il a été marié pour une courte période avec une allemande de l’est réfugiée à l’ouest. Elle est restée l’objet de ses rêves et de ses regrets. Aline, sa jeune amie actuelle, a peu de chances de vaincre ses souvenirs. Un soir, Rosa fait son apparition. Elle a cinq ans et c’est la fille de l’ex-femme d’Ernst. Il doit s’occuper de l’enfant pendant toute une journée. Peu à peu l’homme et la fillette se lient d’amitié. Accompagnés d’Aline, ils font une excursion à la mer qui prend un cours bien différent de celui que Ernst et Aline prévoyaient.