Les Visiteurs du soir

Marcel Carné

France — 1941 — 120 min — restauration numérique — noir et blanc

Scénario et dialogues Jacques Prévert Pierre Laroche Image Roger Hubert Musique Maurice Thiriet Joseph Kosma Chansons Jacques Prévert et Joseph Kosma Montage Henri Rust Décors et Costumes Alexandre Trauner Georges Wakhévitch Son Jacques Lebreton Production Scalera/Discina Interprétation Arletty (Dominique) Fernand Ledoux (le baron Hughes) Alain Cuny (Gilles) Marie Déa (Anne) Jules Berry (le Diable) Marcel Herrand (Renaud) Roger Blin (le montreur de monstres) Jean d’Yd (le baladin) Gabriel Gabrio (le bourreau) Source Société Nouvelle de Cinématographie

En ce joli mois de mai 1485, le baron Hugues célèbre les fiançailles de sa fille Anne avec le Chevalier Renaud. Soudain, arrivent deux ménestrels, Gilles et Dominique, dont l’art est de chanter l’amour. Mais s’ils le chantent si bien, c’est pour mieux le tourner en dérision…

« Les auteurs des Visiteurs du soir ont vraiment fait là œuvre de poète et de dramaturge qui est de ramener le cinéma à la poésie, c’est-à-dire à l’invention, à l’imagination, aux grandes libertés de l’esprit “dans la forêt du rêve et de l’enchantement”. »
Emile Henriot, Le Journal, 1943