Un certain jour

Ermanno Olmi

35 mm — couleurs — 106 mn — 1969

Titre original Un certo giorno Scénario Ermanno Olmi Images Lamberto Caimi Musique Gino Negri Décors Mario Giovannini Montage Ermanno Olmi Production Italnoleggio Cinematografica (Rome) , Cinema SPA (Milan) Sortie Paris 20 octobre 1976 Interprétation

Brunetto Del Vita (Bruno), Lidia Fuortes (la jeune femme), Vitaliano Damioli (Davoli), Giovanna Ceresa (la collaboratrice de Bruno), Raffaele Modugno (le peintre), Maria Crosignani (Eléna), Renato Blandi (PDG de l’agence)

Le PDG d’une agence de publicité est victime d’un infarctus. Son adjoint Bruno, la cinquantaine, le remplace. Peu à peu, Bruno se prend au jeu du pouvoir. Il propose aux Allemands un vaste projet de campagne publicitaire. Ce projet est accepté. Parallèlement, Bruno vit une aventure avec une jeune femme dont la beauté et l’intelligence l’installent confortablement dans son nouveau personnage. Mais une nuit, alors qu’il roule en voiture vers l’aéroport, en compagnie de sa secrétaire, il accroche un ouvrier qui meurt au cours de son transfert à l’hôpital. A partir de ce moment, Bruno est acca-blé par une suite d’événements qu’il ne peut maîtriser. Se sentant responsable moralement, il se tire de justesse d’une inculpation pour homicide involontaire ; sa campagne publicitaire est fortement compromise ; son crédit baisse et sa maîtresse le quitte pour un jeune homme sans argent. L’assurance fait place au doute, l’ambition à la lassitude. Tout cela ramène Bruno vers sa femme et ses enfants dans une terne atmosphère familiale.