L’Ultime Razzia

Stanley Kubrick

35 mm — N et B — 83 mn — 1956

Titre original The Killing Scénario Stanley Kubrick et Jim Thompson, d’après le roman Clean Break de Lionel White Images Lucien Ballard Musique Gerald Fried Décors Ruth Sobotka Montage Betty Steinberg Production James B. Harris pour United Artists Source Les Grands Films Classiques, 49 av. Théophile Gauthier 75016 Paris Interprétation

Sterling Hayden (Johnny Clay), Jay C. Flippen (Marvin Unger), Marie Windsor (Sherry Peatty), Elisha Cook (George Peatty), Coleen Gray (Fay), Vince Edwards (Val Cannon), Ted de Corsia (Randy Ken-nan), Joe Sawyer (Pike O’Reilly)

Johnny, ancien prisonnier de droit commun, organise un hold-up de deux millions de dollars sur un champ de courses avec la complicité du caissier, George Peatty, du barman O’Reilly, d’un policier véreux, Randy Kennan et d’un ancien alcoolique, Marvin Unger, et avec l’aide ultérieure d’un tireur d’élite, Nikki Arane, et d’un lutteur, Maurice. Nikki, en tuant le favori, crée une diversion qui permet la réussite du coup. Réunis pour partager le butin, les voleurs sont surpris par Val Cannon, un gangster, amant de Sherry, l’épouse insatisfaite de Peatty qui l’avait prévenu un hold-up. Kennan, O’Reilly et Unger sont abattus. Peatty, grièvement blessé, se traîne jusque chez lui pour tuer sa femme avant d’expirer. Absent au rendez-vous où il devait apporter l’argent, Johnny quitte la ville avec sa fiancée Fay. A l’aéroport la valise qui contient les billets de banque s’ouvre et l’argent s’envole. Johnny et Fay sont arrêtés par la police.