Les Trois Derniers Hommes

Antoine Perset

France — 35 mm I N et B — 87 min — 1980

Scénario Antoine Perset, Bruno Klein Prises de vues Bertrand Chatry Montage Christian Tronquet Production Copra Films Interprétation

Emile Baldit, Louis Baldit, Joseph Sicard (non professionnels)

Dans le sud de la France, un village, à l’entour des montagnes désertes, le plateau 200 mètres au-dessus, le rucher 300 mètres plus bas, la route construite par les habitants pour le quitter ; Emile, Joseph et Louis continuent d’y vivre. Trois hommes pour se répartir les travaux, pour accorder au rythme des jours les soins qu’il faut donner à la terre, aux bêtes, aux maisons. Planter, semer, bander l’agneau noir qui s’est cassé la patte… Les travaux s’accomplissent en leur temps. Dans les chemins résonnent des appels, des voix et même les chansone de Joseph. Entre le rucher qui a fait rester le père au village et le plateau qui les fait ivre, ces trois hommes s’acquittent de leurs tâches. Les pas lourds et réguliers des deux frères, leurs gestes amples et précis racontent leur attache à la terre, en perpétuent l’histoire quand autour d’eux, les forêts gagnent, le désert s’agrandit.