Touchez pas au grisbi

Jacques Becker

France — 1954 — 94 min — 35 mm

Scénario Jacques Becker, Maurice Griffe, Albert Simonin image Pierre Montazel Musique Jean Wiener decors Jean d’Eaubonne montage Marguerite Renoir son Jacques Lebreton interpretation Jean Gabin (Max-le-menteur), René Dary (Riton), Jeanne Moreau (Josy), Dora Doll (Lola), Lino Ventura (Angelo), Paul Frankeur (Pierrot), Michel Jourdan (Marco), Daniel Cauchy (Fifi), Paul Oettly (Oscar), Delia Scala (Huguette), Marilyn Buferd (Betty), Denise Clair (Madame Bouche) Production Del Duca Films (Paris) / Antarès Films (Rome)

Deux truands sur le retour, Max-le-menteur et Riton, amis de longue date, ont réussi un coup sensationnel à Orly, en mettant la main sur une centaine de kilos d’or. Pour Max, ce coup est le dernier, celui qui va lui permettre de prendre une retraite confortable. Il cache le butin, le « grisbi », en attendant que l’affaire soit oubliée. Mais Riton a la mauvaise idée de raconter cet exploit à sa jeune maîtresse Josy, qui le trompe avec un certain Angelo, truand de la nouvelle génération. Ce dernier, au courant de l’exploit, enlève Riton, et somme Max d’indiquer la cachette du grisbi…