Le Soupirant

Pierre Etaix

France — fiction — 1963 — 1h23 — numérique — noir et blanc

Scénario Pierre Étaix, Jean-Claude Carrière Image Pierre Levent Musique Jean Paillaud Montage Pierre Gillette Son Jean Bertrand Production Les Films Marceau-Cocinor, CAPAC Source Carlotta Films Interprétation

Pierre Étaix, Karin Vesely, Claude Massot, France Amel, Laurence Lignières, Denise Péronne

Un jeune chercheur solitaire, vivant toujours chez ses parents, obéit à une suggestion de son père et décide soudain de se marier. Avec qui? Il se lance dans une aventure aux pièges multiples et jette son dévolu sur une idole inatteignable. Sans regarder tout près de lui…

« Le Soupirant est le film le plus rafraîchissant, le plus jeune, le plus amusant, et surtout le plus purement cinéma qu’on ait vu depuis longtemps. Le plus riche aussi. Ce ne sont que des fines trouvailles, visuelles ou sonores, des effets comiques à la chaîne. Le dialogue est réduit à sa plus simple expression et le message complètement absent. C’est pourquoi il dit tant de choses. »

Michel Duran, Canard Enchaîné, 7 mars 1963