Soma

Maria Klonaris, Katerina Thomadaki

France — 1978 — 45 mn — Film-action

Soma, de Maria Klonaris et Katerina Thomadaki est une action pour film, diapositives et battements cardiaques. Il s’agit du dernier film d’une trilogie composée par ailleurs de Double labyrinthe (1976) et de L’enfant qui a pissé des paillettes (1977). Soma est une réflexion imagée sur la matérialité subversive du corps féminin. L’image du corps féminin agie et perçue dans un état d’engagement physique et psychique. Nous filmons-photographions mutuellement tendant de dépasser les dichotomies classiques sujet/objet, agir/transcrire, voir/être vue. Dans Soma nous procédons à un découpage topographique du corps féminin par le gros plan et par la macro. L’image du corps est captée à distance intime (de 1 à 40 cm). Les lieux du corps paraissent interchangeables. C’est pour dire que l’érogénéité du corps féminin n’est pas focalisée aux parties sexuelles mais embrasse toute sa surface. Pour nous, femmes, en ce moment il est urgent d’inventer et de proposer d’autres regards sur nos corps, de montrer nos corps tels que nous les voyons, sentons, vivons nous-mêmes de l’intérieur en tant que « sujet ». / M.K. et K.T.