Si j’te cherche…

Roger Diamantis

France — 16 mm, N et B et couleurs, 1976-78, inédit

Scénario Roger Diamantis Images Bruno Muel, Théo Robichet Son Antoine Bonfanti Production et distribution Saint-André des Arts Interprétation

Jean-François Stévenin, Roger Diamantis, François Weyergans, Jean-Jacques Biraud, Jean de Gaspary

Roger, la quarantaine, veut réaliser un film. Il demande à deux de ses amis de partir en voiture pour le Conquet près de Brest, au bord de la mer. Durant ce voyage on parlera de tout : les trois personnages aiment le cinéma et bien qu’issus d’horizons différents on sent qu’ils se connaissent bien et qu’ils sont « branchés » sur la même longueur d’onde. Au Conquet deux autres amis se joindront à eux. L’intention du réalisateur est de construire un film en faisant le portrait de ses quatre amis et en essayant d’ « attraper » quelques moments privilégiés qui surgissent quand des hommes liés par une grande amitié complice passent quelques jours ensemble sans femme. D’autre part, Roger veut filmer un film en train de se faire. Les uns jouent le jeu, les autres refusent plus ou moins. Le film est en fait une « film-introspection », un portrait du réalisateur par le regard qu’il aura sur les autres ou que les autres auront porté sur lui.